rencontre ado

Trois règles fondamentales pour se constituer un portefeuille d'actifs financiers


Souvent, les traders débutants se trouvent face à un problème crucial : comment constituer un portefeuille d'actifs financiers ? Voici les trois règles fondamentales à maîtriser.

Ne pas miser d’un bloc tout son capital

Quand il s'agit de trader avec les titres financiers, l'objectif est de réaliser un maximum de gains, mais il faut se dire aussi que les risques à prendre sont à l’avenant. En conséquence, il convient de respecter un certain nombre de règles. Un bon investisseur en bourse se doit d'être vigilant. Les marchés évoluent parfois de façon imprévisible. De ce fait, il est déconseillé de miser la totalité de son capital d'un seul coup. C'est sans aucun doute la première discipline à laquelle il faut se plier. C'est le meilleur moyen de gérer les risques.

Déterminer la durée du placement

La durée du placement compte aussi parmi les variables pertinentes. Il est alors nécessaire de comprendre que les placements de courte durée sont les plus risqués. La chance de gagner est très faible comme le montre une étude faite aux États-Unis : seulement 1 daytrader sur 10 parvient à réaliser un gain. Il serait alors préférable d'investir à moyen terme ou à long terme. Cette stratégie permet de s'assurer d'une rentabilité potentielle. Toutefois, elle ne peut fonctionner d'une manière optimale qu'avec un portefeuille suffisamment diversifié. À cet effet, il s'avère indispensable d'investir sur plusieurs marchés à la fois : trading de l'or, forex, indice boursier, etc.

L’aversion au risque : les variables à prendre en compte

Enfin, une dernière règle également très importante concerne la définition de son aversion au risque. Le recours aux différentes stratégies de trading est sans aucun doute un moyen pour se prémunir contre les aléas du marché. Toutefois, ces dernières ne permettent pas de réduire jusqu'à néant les incertitudes. En général, ce sont les investissements les plus rentables qui sont les plus risqués. Faire un placement en action d'entreprise est plus dangereux que d'investir dans une obligation d'État qui est sans risque. Il faut faire très attention également lors du maniement des différents instruments. L'effet de levier est un exemple parfait. Bien qu'il permette de multiplier considérablement les gains, il peut conduire aussi à une perte importante s’il est mal maîtrisé.


2013© tauxcreditimmobilier.info